A la une Environnement Général Rural

Sécheresse: comment prévenir les sinistres agricoles ?

Durant l’été, les exemples d’incendies dans les exploitations agricoles sont nombreux. En période de canicule et de sécheresse, la situation est compliquée pour les agriculteurs. Leur activité étant ponctuée par l’utilisation d’engins, les risques sont donc permanents.

Quelles sont les solutions envisagées ?

Pour tenter de réduire le nombre de sinistres agricoles, certaines compagnies d’assurance proposent des solutions pour aider les agriculteurs. Les nouvelles technologies sont à leur service, et la prévention se fait par l’envoi de messages ou emails d’alerte mais aussi par la pose de capteurs dans les bottes de  foins. Si le foin ou la paille ne sont pas totalement sec lorsqu’ils se retrouvent stockés, la fermentation produite entraîne un excès de chaleur et favorise le départ d’incendie.

 

Groupama s’engage pour la prévention des sinistres agricoles en mettant en place des diagnostics et un accompagnement personnalisé pour les agriculteurs.

Plusieurs entreprises ont donc commercialisé des sondes à température connectées permettant de détecter les risques d’incendie dans les exploitations agricoles. Alerté sur son téléphone, l’agriculteur peut réagir rapidement. Groupama a elle aussi lancé sa gamme de capteurs et déclare que sur l’année 2018 “un quart [des] utilisateurs ont reçu une alerte”. Selon l’assureur plus de 100 feux par an sont liés à l’auto-combustion en France.

Selon Bruno Giret, référant marché agricole à Groupama Centre Atlantique, le rappel des bons gestes est essentiel, c’est pourquoi Groupama a mis en place des solutions pour prévenir les risques de sinistres sur les exploitations agricoles.


Le risque provient aussi des engins agricoles.

L’utilisation des engins agricoles est souvent la cause première des incendies sur les exploitations en période de canicule et de sécheresse. L’accumulation de poussières dans les machines ou encore un défaut d’entretien peut provoquer des échauffements et des étincelles. Il est donc primordial de contrôler son matériel afin de limiter au maximum les risques de départ d’incendie. Des mesures de prévention peuvent aussi être utilisées comme se munir d’un extincteur à poudre dans les tracteurs ou encore l’installation d’un système automatique de détection et d’extinction des feux à bord du véhicule agricole.

 

Sébastien Gourdoux- agriculteur au GAEC du Puy de Manzagol, situé à Liginiac à côté d’Ussel en Corrèze (19) témoigne des risques liés à la sécheresse.

Crédit photo: Chambre d’Agriculture de la Corrèze.


La prévention permet de stabiliser le nombre de sinistres agricoles chaque année. Une vigilance accrue lors des épisodes de grosses chaleurs est donc nécessaire pour adopter les bons gestes, pour sa sécurité et celle des autres.

Article Web: Julie Messant

sebastien pejou
Journaliste - Coordinateur de Rédaction du GRAL

Laisser un commentaire