A la une Général Santé Solidarité

Le Centre Expert Autisme du Limousin n’existe plus !

En 2014 ouvrait à Limoges un tout nouveau centre, inédit en France : le Centre Expert Autisme du Limousin (CEAL). Sa mission première était de diagnostiquer les enfants atteints de troubles autistiques pour ensuite leur proposer un accompagnement sur plusieurs années.
La particularité de ce centre était sa capacité à prendre en charge de jeunes enfants âgés de 0 à 6 ans. Cependant, malgré des résultats favorables, l’Agence Régionale de Santé (ARS) de la Nouvelle Aquitaine a décidé la fermeture de l’établissement au 1er juillet 2019.

 

 

L’an dernier, des parents d’enfants touchés par un trouble autistique exprimaient déjà leurs inquiétudes au sujet d’une éventuelle fermeture du CEAL.

Le collectif, devenu depuis l’association “Autisme Limousin” face à la presse, le 19 février 2018, au Club de la Presse du Limousin.

Crédit photo : Sébastien Péjou – Le GRAL

Cette décision de l’ARS n’est pas une surprise puisque la région Nouvelle Aquitaine avait remis en cause l’organisation du Centre en 2017. Pourtant, les actions menées par le Centre Expert Autisme du Limousin avaient portées leurs fruits puisqu’elles avaient permis de multiplier par 3.8 le nombre d’enfants admis en classe de CP.

 

 

“Autisme Limousin” encourage tous les parents d’enfants concernés à contacter l’association, par téléphone au 06.61.50.18.42, par mail : avenirenfantsautistes@gmail.com, ou sur la page Facebook de l’association : Autisme-Limousin.

Pour les parents, le CEAL représentait une aide précieuse dans l’accompagnement de leur enfant. En plus d’avoir rapidement accès à un diagnostic, les enfants bénéficiaient d’une intervention intensive précoce qui leur assurait un suivi par des assistants  d’éducation spécialisés en autisme, d’une aide à l’intégration sociale et scolaire. De plus, un accompagnement était prévu pour les parents, le corps médical et les enseignants s’occupant des enfants autistes. Le but étant de donner aux proches de l’enfant tous les moyens nécessaires pour mieux le comprendre et interagir avec lui.

"Nous sommes inquiets pour les enfants de 4 à 6 ans"

La fermeture du Centre Expert Autisme du Limousin entraîne des inquiétudes pour le collectif “Autisme Limousin”. Les membres craignent une baisse de l’efficacité du diagnostic qui ne serait fait que de 0 à 4 ans, alors qu’en moyenne les diagnostics se font autour de l’âge de 4 ans. En réduisant ainsi la limite d’âge de deux ans, cela revient à exclure environ 50% des enfants, avec le risque qu’ils reçoivent un suivi tardif voire qu’ils ne soient jamais diagnostiqués. Ecoutez le docteur Geneviève Macé, médecin qui a monté le CEAL à la demande de l’ex ARS du Limousin :

Les SESSAD répondront-ils à l'ensemble des besoins ?

A présent, ce sont les Services d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) qui s’occupent du diagnostic, de la prise en charge précoce et de l’accompagnement des enfants et des familles. Toutes les personnes sur liste d’attente ou déjà suivies par le CEAL seront désormais transférées auprès des SESSAD d’intervention précoce dont les places attribuées, selon l’ARS “couvrent tous les besoins de la Haute-Vienne”.
 
L’association “Autisme Limousin” a quant à elle déposé un recours devant le tribunal administratif de Bordeaux dans le but de conserver l’intervention intensive précoce à tous les enfants avec autisme de 0 à 6 ans. Ecoutez Mikael TRILLAUD, membre de l’association “Autisme Limousin” et papa d’un jeune garçon autiste de 4 ans et demi.

,

Association “Autisme Limousin” : https://www.autisme-limousin.fr/

Article Web : Julie Messant

sebastien pejou
Journaliste - Coordinateur de Rédaction du GRAL

Laisser un commentaire