Photo d'un masque alternatif aux normes AFNOR.
A la une Général Santé Solidarité

Face à la pénurie, de nouvelles solidarités démasquées

Alors que des entreprises réorientent leurs chaînes de production afin de fournir davantage de respirateurs et de masques, les pénuries subsistent. Les particuliers se mettent à créer des masques et s’organisent via les réseaux sociaux. Tour d’horizon des associations qui voient le jour à travers les 4 départements du Limousin et du Périgord. 

Les associations de couturières se multiplient à travers les départements. Leur objectif commun : palier les pénuries de masques de manière à réserver les plus fiables à ceux qui en ont le plus besoin, qu’ils soignent, contribuent à alimenter les populations ou à faire respecter le confinement. Elles rassemblent une multitude de petites mains, professionnelles ou amateurs, dont les productions varient en fonction de la dextérité de chaque couturière. Cela va de 2 à 3 par jours jusqu’à 100 pour certaines !

La plupart des masques sont conçus pour allier respirabilité et protection contre le virus, à partir de la norme AFNOR. Les masques ne sont pas 100% fiables mais participent de “l’arsenal barrière” contre le virus. En revanche, ils sont gratuits. 

Avant de porter l’un de ces masques, il est recommandé de le laver une première fois à 60°, de ne l’utiliser que 2 à 3 heures par jour avant de le passer à la machine à laver immédiatement après utilisation.

Patron d’un masque aux normes AFNOR:

Norme AFNOR : 

https://normalisation.afnor.org/actualites/masques-de-protection-des-normes-a-votre-disposition/

En Dordogne :

Des pages Facebook telles que Mask Attack, Covid 19 Entraide Dordogne ou encore Des Masques Dordogne sont en quête de dons de matériaux. Des tissus 100% Coton neuf, des élastiques plats, des biais, des rubans, des liens et du fil à coudre sont massivement recherchés. A l’heure actuelle, tout le département semble couvert par ces initiatives locales. La récupération des masques se fait dans le respect des règles de distanciation sociale et des normes sanitaires en vigueur, au domicile des couturières.

“Il est hors de question de faire payer les masques au personnel hospitalier. C’est un service que nous leur rendons pour les remercier de leur bravoure”

Laure Zudas, une des administratrices du réseau Mask Attack.

LIEN VERS LES ASSOCIATIONS :

Des Masques Dordogne

https://www.facebook.com/groups/masquesdordogne/

COVID-19 Entraide et Solidarité Dordogne

https://www.facebook.com/groups/CovidEntraide24/

En Creuse :

La page Facebook Les couturières du 23 regroupe à l’heure actuelle une centaine de couturières bénévoles, réparties entre Guéret, la Souterraine, Aubusson et Boussac. Des lieux de collecte et de dépôt ont vu le jour dans chacun de ces secteurs.  

Le département a été l’un des premiers à répondre à la pénurie de masques. Les bénévoles s’organisent avec des entreprises locales pour fournir des masques au personnel en échange d’achat de matériaux.  En plus des masques, ils réalisent, à la demande du Conseil Départemental, des kits surblouses qu’ils acheminent auprès des associations d’infirmières libérales. Ce qui est également le cas de l’entreprise Marynap qui sert de médiateur entre une trentaine de bénévoles et l’hôpital de Guéret. 

LIEN VERS L’ASSOCIATION :

https://www.facebook.com/Les-couturières-du-23-110569467249152/

En Haute-Vienne :

Des associations telles que le Secours Catholique, ou encore Le Secours Populaire se mobilisent. Un système de tournées a été mis en place pour récupérer les matériaux et livrer, toutes mesures sanitaires respectées, les masques aux personnes dans le besoin. A l’heure actuelle, les deux associations cumulent 60 coutières bénévoles. L’initiative ne couvre pas encore tout le département. 

Pour l’instant, le bénévolat tourne à plein régime !” témoigne Nadine Ferrières, couturière bénévole au Secours Catholique 87. En besoin constant de matériaux, les associations appellent aux dons. Ils sont soutenus ici encore, par les pouvoirs publiques dont notamment la mairie de Limoges. 

L’INTERVIEW COMPLÈTE de Nadine Ferrières, couturière bénévole au Secours Catholique 87 :

En Corrèze :

Les couturières solidaires de Corrèze est une page Facebook de couturières bénévoles. A l’heure actuelle, elle compte au moins 70 membres actifs répartis à travers le département. Le réseau de distribution de cette association s’organise autour des mairies : Brive, Uzerche, Marsillac-la-Croisille, Colonges-la-Rouge, Tulle… Certaines ont mis en place des « boîtes à dons » pour collecter les matières premières nécessaires à la production de masques (draps en coton, bobines de fil, élastiques, lacets…). Chaque commune sert ainsi d’intermédiaire entre fournisseurs et consommateurs de masques…

A partir du lundi 27 avril, une manufacture de fabrication de masques a été créé en collaboration avec la mairie de Tulles. Cette salle prend en charge les bénévoles chargées de confectionner des masques en tissus réutilisables. Les règles sanitaires sont appliquées : distanciation sociale, présence de gels hydroalcooliques, fourniture de masques etc…

LIENS VERS LES ASSOCIATIONS :

Couturières Solidaires Corrèze :

https://www.facebook.com/groups/828035937699357/

Sos Besoin de Masques Corrèze :

https://www.facebook.com/groups/3046099982107459/?epa=SEARCH_BOX

Laisser un commentaire